Education
- Publié le 22 avril 2021

Protocole sanitaire dans les écoles

À la demande du ministère de l’éducation nationale, la Ville de Lyon continue d'appliquer protocole sanitaire strict. Dans tous les restaurants scolaires, cela impose de poursuivre la distanciation à 2 mètres entre les enfants, d’éviter des files d’attente : en bref, d’organiser les services de restauration de manière plus fluide et plus simple.


Mis à jour le 22 avril 2021

Contenu

Les élèves doivent déjeuner tous les jours entre élèves de la même classe sans brassage avec d'autres groupes classe et désormais en respectant une distance de 2 mètres entre chaque groupe classe (précédemment la distance était de 1 mètre).

Concrètement, les mesures exceptionnelles et temporaires sont les suivantes :

  • un temps de pause déjeuner décalé, de 11h30 à 13h45, dans un petit nombre d'écoles et pour certaines classes,
  • des lieux de restaurations répartis sur plusieurs salles, lorsque cela est possible,
  • un menu unique composé d’une seule entrée, un seul plat chaud, un seul dessert. Le choix du plat principal (plat sans viande ou plat avec viande) sera proposé à la fréquence moyenne d’un 1 repas sur 5. Ce type de menu avait déjà été mis en place lors de la sortie du 1er confinement entre mai et juillet 2020, avant les élections municipales.

Ce menu unique, qui n’est pas un menu végétarien (œuf ou poisson seront servis et viande au choix un jour par semaine), est le seul menu permettant à chaque enfant d’avoir accès à un repas chaud. Ce choix de la raison permet de garder un repas équilibré et un service de restauration scolaire accessible à tous les enfants inscrits, soit 26 000 repas quotidiens. Il avait été déjà mis en oeuvre en mai 2020 lors de la fin du 1er confinement.

Dans un contexte d’augmentation de la précarité alimentaire, ce dispositif évite de réduire le nombre d’enfants accueillis ou d'avoir recours à des solutions de pique-niques.

Cette mesure, telle qu’elle a été décidée au vu des circonstances particulières, est applicable jusqu’aux vacances d’avril, un nouvel examen de la situation sera alors mené pour décider des suites.

De plus, les personnels municipaux et périscolaires sont très impliqués dans le service afin d'éviter les contacts avec les surfaces et objets. Ils appliquent les mesures sanitaires avec beaucoup de rigueur.


Suivi de la situation sanitaire par le service Médico-social

Depuis le début de la crise sanitaire l’équipe médico-sociale réalise un travail considérable aux côtés des acteurs éducatifs des écoles pour accompagner la mise en œuvre des protocoles et suivre la situation épidémique.

Semaine Nombre de classes fermées Nombre d'enfants positifs
 22 février 0 2
 1er mars 3 23
 8 mars 21 54
 15 mars 25 75
 22 mars  14 74
 29 mars 104 123


Sur la dernière période, ces services ont organisé la démarche de tests salivaires décidée par l’Education Nationale afin qu’elle soit accompagnée par des professionnels de santé.

  • Près de 4000 enfants sur 20 écoles (35 cas positifs).
  • Environ 500 adultes (8 cas positifs).
  • 75% des parents donnent leur autorisation.

Vaccination

La Ville porte une attention particulière à la vaccination de tous les personnels qui agissent auprès des enfants en attendant une accélération de la mise en œuvre et une clarification du processus par le Gouvernement.

Ainsi, la Médecine professionnelle de la Ville réalise déjà un travail important pour accompagner et vacciner, au regard des critères nationaux, les agents qui peuvent en bénéficier (A ce jour, les agents avec comorbidités de plus de 55 ans et, comme il vient de l'être annoncé tous les agents de plus de 55 ans).

Colonne de droite 1

 

 

Les masques

Il est également rappelé l'obligation, aujourd'hui pour les enfants à partir de 6 ans,  comme pour les adultes de l'école, de porter des masques de catégorie 1 ou chirurgicaux.
La ville a déjà remis aux enfants ce type de masques de catégorie 1. Une nouvelle distribution est prévue dans les prochaines semaines.
Merci aux parents de bien en vérifier la conformité des masques qu'ils seraient amenés à fournir à leurs enfants.
Colonne de droite 2

Fermeture de classe

Depuis le 29 mars, les classes doivent fermer au moins 3 jours à partir d’un cas positif, tous niveaux scolaires confondus (primaire, collège, lycée). Les autres élèves de la classe sont considérés comme cas contact. Ce protocole continuera de s'appliquer à la rentrée des vacances de printemps le 26 avril.
 
Le 29 mars, on comptait 104 classes fermées et 123 enfants positifs Covid-19 à Lyon.

Les tests salivaires

A partir du 26 avril, des tests salivaires seront distribués dans les écoles. L'objectif du gouvernement est d'atteindre 400 000  tests salivaires par semaine, contre 250 000 avant les vacances. 

Bloc recherche - Actualités