Loisirs
- Publié le 3 mai 2022

On sème, un peu, beaucoup, passionnément

Pour embellir la ville et le quotidien, participez à son fleurissement et au maintien de sa biodiversité ! Les mois de mai et juin sont propices à planter, végétaliser, bouger, respirer, dessiner, rêver, mais surtout pour profiter des activités en plein air.

Contenu

Ensemble embellissons Lyon et préservons la biodiversité

> Planter

Chacune et chacun, seul, en famille, entre voisins…pourra planter, jardiner, cultiver, végétaliser chez soi sur son balcon ou dans les espaces non entretenus, dans les rues au pied des immeubles ou des arbres … Pour ce faire, 10 000 sachets de graines seront distribués dans les mairies d’arrondissement à partir du 3 mai : fleurissez la ville ! Les habitants pourront aussi se tourner vers les grainothèques et déposer une demande de micro-implantation florale auprès de Lyon nature.

Embellir la ville et maintenir la biodiversité, deux belles raisons de s’approvisionner en sachet de graines auprès de sa mairie d’arrondissement. Le principe est simple. Il suffit de se procurer les semences puis de les planter chez soi ou dehors sous forme de micro-implantations florales, au pied des arbres, dans les jardins partagés ou familiaux…

Composition :

Ce sont des graines de fleurs sauvages et locales produites en France. Elles sont adaptées au climat lyonnais et à la petite faune.

Le sachet est composé des espèces suivantes : la Nielle des blés, l’Anthémis des champs, Le coquelicot, Le trèfle pied-de-lièvre, Le trèfle des champs, la Véronique de perse et le saponatre des vaches. (voir le détail ci-contre)

Conseils d’utilisation :

A semer rapidement avant l’été et assurer un bon suivi d’arrosage ; 1 sachet pour 1 m2.
Il est conseillé de les semer en pleine terre mais il est aussi tout à fait possible de les faire pousser dans une jardinière. Les consignes d’utilisation sont données au dos du sachet.
Un tuto-vidéo proposé par la direction des Espaces verts est également disponible sur YouTube pour expliquer comment semer les graines dans une jardinière (à visionner ci-dessous).

> Profiter de la nature en ville

C'est la saison de prendre un grand bol d’air dans les parcs et jardins de la ville. Pour cela, suivre le guide Lyon Nature. La direction des Espaces verts propose plus de 70 activités : balades, visites, ateliers ouverts à toutes et tous. 
En savoir plus sur les activités Lyon Nature

A noter sur l'agenda...
Des événements pour se reconnecter au vivant : les Rendez-vous de la biodiversité les 21 et 22 mai, Rendez-vous aux jardins du 3 au 5 juin.

 

Colonne de droite 1

Contacts

Le mélange en détail

La nielle des blés (Agrostemma ghitago)
Famille des Caryophyllacées (comme l’œillet).
Annuelle, floraison blanche, rose, pourpre ou violet de fin mai à octobre (suivant la date du semis). Ne pas la confondre avec sa cousine proche, la coquelourde des jardins (Silene coronaria). Ne craint pas le manque d’eau raisonnable. Se resème facilement pour l’année suivante.

L’anthémis des champs ou la camomille sauvage ou la fausse camomille (Anthemis arvensis) :
Famille des Astéracées (comme la marguerite).
Annuelle, floraison blanc et jaune (ressemble fortement à la marguerite) de juillet à octobre.

Le coquelicot (Papaver rhoeas)
Famille des Papaveracées (comme le pavot).
Annuelle, parfois bisannuelle. Floraison rouge vif en été et peut refleurir en automne. A beaucoup régressé en Europe à cause des herbicides mais revient dans plusieurs régions. Il doit être semé en pleine terre ou dans une jardinière profonde. Supporte mal la sécheresse. Les graines germent près de la surface du sol ; germination impossible sous 1cm de terre. 

Le trèfle pied-de-lièvre (Trifolium arvense)
Famille des Fabacées (comme la haricot).
Du haut de ses 40 cm, ce trèfle aime bien les sols sableux et secs. Plante annuelle, parfois bisannuelle, ses fleurs blanches et rosées allongées au pil soyeux égayent l'ensemble de ses feuilles tapissantes et sont à l'origine de son nom. Elles apparaissent tout au long de l'été. Comme toutes les Fabacées, il a la capacité de capter l'azote atmosphérique afin d'enrichir le sol autour de lui : les plantes voisines le remercient !

Le trèfle des champs (Trifolium campestre)
Famille des Fabacées (comme la haricot).
Les trèfles se reconnaissent bien avec leurs feuilles composées de trois folioles. On les retrouve bien souvent dans les prairies car ils sont riches en protéines et sont souvent utilisés par les agriculteurs pour nourrir le bétail. L'inflorescence de cette plante forme une sorte de grappe jaune de 20 à 30 fleurs. Le fruit produit est une gousse qui contient une seule graine que vous pourrez ressemer l'année prochaine.

La véronique de Perse ou le boyau de chat ou la véronique commune (Veronica persica) :
Famille des Scrofulariacées ou Plantaginacées (suivant les auteurs).
Annuelle, très courante dans nos jardins, espèce invasive. Fleurit davantage au printemps qu’en été et automne. Petites fleurs bleues aux extrémités des tiges. 10 à 30cm de hauteur, rampante, tiges couchées.

Le saponatre des vaches (Vaccaria hispanica)
Famille des Caryophyllacées (comme le silène).
Cette plante messicole (plante des moissons) possède une floraison rose très graphique. Elle adore les endroits chauds et secs, au bord des chemins, dans les talus, au coeur des friches, le long des rivières et dans les plaines. Elle s'adapte facilement à son environnement et fleurit au printemps et au début de l'été. C'est une espèce opportuniste qui n'aura pas de mal à pousser où que vous le semiez.

Bloc recherche - Actualités